2009

Un “cru absolument exceptionnel” pour 2009 : récolte d’excellente qualité annoncée pour les vignobles allemands

Mayence, le 9 novembre 2009 – Après une année de conditions météorologiques idéales, les vignerons des 13 régions vinicoles allemandes s’annoncent extrêmement satisfaits de la récolte 2009. “Cette année va rentrer dans l’histoire en tant que cru exceptionnel”, prédit Norbert Weber, le président de l’Association des vignerons allemands de Bonn. “Nous avons rarement pu récolter des raisins aussi riches en arômes, sains et mûris à point, que cette année”. Beaucoup de domaines viticoles ont en effet pu vendanger des raisins affichant plus de 150 degrés Oechsle, ce qui représente le degré de maturation nécessaire pour produire les labels rares que sont les Beerenauslese et Trockenbeerenauslese.

Selon l’Institut du Vin Allemand de Mayence, la récolte 2009 est estimée à un volume de 8,9 millions d’hectolitres, soit environ 10 à 15 % de moins en quantité que l’année précédente et que la moyenne des cinq dernières années. Dans certaines régions (Rheingau, Mittelrhein, Nahe), le déficit est même estimé à plus de 20 %. En Franconie, la récolte a cependant été normale, tandis que dans la région du Palatinat, elle est très légèrement moins importante qu’à l’habitude (-6 %). Les raisons de ce rendement plus faible ? Une floraison inégale de la vigne, ainsi qu’un temps ensoleillé mais très sec à la fin de l’été. Les régions les plus à l’est, telles que la Saxe et la Saale-Unstrut ont de plus été touchées par de sévères gelées d’hiver, ce qui explique que leur récolte atteigne cette année à peine la moitié de celle de 2008.

Pourtant, à l’exception de réajustements de prix individuels de la part des domaines, le président de l’Association allemande des vignerons, M. Weber, estime que les prix des vins resteront plutôt stables pour le cru 2009. En effet, malgré son volume réduit, la récolte de cette année devrait correspondre avec les besoins du marché. Si l’on tient compte des prévisions globales de récolte en Europe pour l’année 2009 – 173 millions d’hectolitres, c’est-à-dire un volume équivalent à 2008 – l’Allemagne n’a pas de raison de craindre une pression excessive de la part de ses concurrents européens sur le marché.

Monika Reule, directrice générale de l’Institut du Vin Allemand, voit quant à elle en ce cru 2009 une opportunité exceptionnelle pour les amateurs de vin en termes de rapport qualité/prix. “Dans toutes nos régions viticoles, le cru 2009 offrira une qualité exceptionnelle relativement à son coût. De nombreux vins ayant un potentiel de Spätlese ou Auslese seront certainement vendus sous le label QbA afin de rencontrer la demande du marché”, déclare Mme Reule. Elle anticipe des vins blancs exceptionnellement fruités, charpentés et équilibrés, et des vins rouges puissants, veloutés et de couleur profonde. On attend par ailleurs encore de voir si le cru 2009 pourra également donner naissance aux très appréciés vins de glaces. Mais l’excellent état des raisins qui sont encore sur ceps (sains et matures) est de bon augure. C’est donc Mère Nature qui en décidera lors des prochaines semaines !

Selon Mme Reule, le millésime 2009 devrait recevoir une belle reconnaissance internationale. “En plus de fabuleux Rieslings et Pinots, la plupart des amateurs et critiques de vins seront surpris par la qualité extraordinaire de nos vins rouges. Car il est encore peu connu à l’export qu’un tiers du vignoble allemand est planté de variétés de cépages rouges. De même, peu de gens savent que l’Allemagne est le troisième plus grand producteur de pinot noir au monde”, explique la directrice de l’Institut du Vin.

Récolte de moût de vin en Allemagne pour l’année 2009: Estimations préliminaires

Région vinicole
Estimation du volume de la production en 2009
Évolution depuis 2008 en %
Change in %
Ahr
36.000 hl
-16
Baden
1.200.000 hl
-13
Hessische Bergstraße
32.000 hl
-13
Franken
460.000 hl
+/-0
Mittelrhein
25.000 hl
-32
Mosel
780.000 hl
-13
Nahe
300.000 hl
-21
Pfalz
2.250.000 hl
-6
Rheingau
215.000 hl
-22
Rheinhessen
2.500.000 hl
-13
Saale-Unstrut
 23.000 hl
-58
Sachsen
14.000 hl
-49
Württemberg
1.000.000 hl
-12
total
8.835.000 hl
-12