Les consommateurs allemands ont acheté de plus en plus de vins produits dans leur pays, au cours du troisième trimestre de cette année.

 

Selon l’Institut du vin allemand (DWI), les ventes de vins produits au pays ont augmenté d’environ huit pour cent tant en volume qu’en valeur, comparativement à la même période l’an dernier. De leur côté, les ventes de vins étrangers n’ont augmenté que de deux pour cent en volume et de cinq pour cent en valeur. Ces données proviennent d’une analyse de marché réalisée par la firme Nielsen auprès des consommateurs pour le compte du DWI. Plus de gens se sont donc tournés vers les vins allemands, en cette année 2020.

 

L’ensemble du marché allemand a progressé au troisième trimestre

 

Si les achats de vin allemand ont diminué en août et en septembre, en revanche la demande avait été très forte en juillet, si bien que dans l’ensemble la croissance des ventes a été au rendez-vous pour la période.
« Les ménages ont fait des provisions au plus fort de l’été tandis qu’à partir du mois d’août, la restauration a connu un ralentissement, réduisant ainsi d’autant la consommation globale de vin », explique Monika Reule, directrice générale du DWI.

 

L’ensemble du marché allemand, qui englobe les vins de toutes les origines, a augmenté de cinq pour cent en volume et de sept pour cent en valeur, au cours du troisième trimestre de 2020.

 

Source: Deutsches Weininstitut / L’Institut du vin allemand / www.germanwines.de