Les spectaculaires inondations de la semaine dernière en Allemagne ont aussi eu un impact, dévastateur, sur les vignes et les vignerons de la vallée de l’Ahr. Particulièrement à Ahrweiler, mais également dans les villages voisins de Mayschoss et Dernau, les trombes d’eau ont fracassé des barriques, des bouteilles de vin et de la machinerie, détruisant ainsi des domaines entiers et autant de moyens de subsistance. Le nombre d’exploitations viticoles atteintes, le degré de sévérité des dommages et l’impact qu’aura à terme le désastre sur la région de l’Ahr en entier, avec ses 563 hectares de vignes, ne seront vraisemblablement pas connus avant plusieurs semaines.

 

La directrice générale de l’Institut du vin allemand (DWI), Monika Reule, a été stupéfiée par les images de la dévastation de même que par le sort réservé à des gens luttant maintenant pour subvenir à leurs besoins. « Nous avons immédiatement offert notre aide aux organisations viticoles de la région », d’indiquer Mme Reule, qui s’est par ailleurs dite très impressionnée et aussi très reconnaissante pour l’aide et la solidarité dont a a volontiers fait preuve l’industrie du vin, dans son ensemble.

 

Plusieurs vignerons provenant de régions voisines sont déjà sur place avec des chariots élévateurs, des tracteurs-enjambeurs et des pompes pour sauver ce qui peut l’être. D’autres aidants ne venant pas de l’industrie ont eux aussi relevé leurs manches pour aider à l’exécution de divers travaux urgents dans les vignes, afin de préserver le plus possible la vendange à venir. De nombreuses donations en bouteilles ont également été faites, le profit de leurs ventes étant versé aux vignerons de l’Ahr touchés par le désastre naturel.

 

Le DWI s’affaire présentement à regrouper les diverses offres d’aide et de don sur son site web, tout en générant ses propres dons en collaboration avec ses agences à l’étranger. Dans ce but, le DWI utilisera un compte pour les dons auprès de l’Association des agriculteurs et viticulteurs de Rhénanie-Nassau, à laquelle est rattachée l’Association des producteurs viticoles de l’Ahr. Ainsi, l’argent recueilli auprès de diverses sources pourra directement bénéficier aux vignerons de l’Ahr. Ceux-ci ont urgemment, sans tracas administratifs, besoin de fonds pour reconstruire leurs exploitations, ce qui prendra à l’évidence un certain temps.

 

CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON